Retour
16/05/2019
Allergies printanières :

Allergies printanières :

Des solutions pour se prémunir contre ces désagréments.

Le printemps arrive et avec lui un éventail de couleurs, d'odeurs et d'allergènes en tout genre :

 

Le printemps est une saison propice aux sorties et autres balades en plein air, aussi si vous avez été sujet à des symptômes allergiques les années précédentes, ne vous laissez plus malmener par ces petits désagréments.  

 

Les allergies saisonnières touchent de plus en plus d'individus. Face à ces symptômes handicapants, nous pouvons vous apporter des solutions :

 

- Traitement par voie oral :

 

 

Pour vous soulager rapidement et de manière efficace vous pouvez prendre un anti-histaminique par voie orale, à prendre sur une courte durée.Cependant les anti-histaminiques seuls ne suffisent pas toujours à calmer les désagréments liés à l'allergie et vous pouvez avoir besoin de traiter les symptômes de manière plus localisée.

 

 

- La conjonctivite allergique :

 

Souvent caractérisée par : des démangeaisons qui peuvent aller de la sensation de chatouillement à la nécessité impérieuse de se frotter les yeux, des larmoiements plus ou moins abondants, une rougeur de l'oeil qui peut s'accompagner de gonflement des paupières.

 

Dans un premier temps il faut nettoyer vos yeux avec une solution de lavage oculaire ou avec du sérum physiologique, ensuite vous pourrez traiter avec des collyres ( en flacon ou unidoses ) qui apaiseront les sensations d'irritations et de démangeaisons.

 

 

- La rhinite allergique :

 

 

Ses symptômes se manifestent par un écoulement nasal, des éternuements, une démangeaison qui affecte le nez, la bouche, la gorge ou les yeux, et une congestion nasale. On peut aussi ressentir des maux de gorge ou de tête ainsi qu'une respiration sifflante.

 

 

Pour les maux de tête vous pouvez prendre les antalgiques les plus courants tel que de l'ibuprofène ou du paracétamol, ainsi que des pastilles pour soulager votre gorge. 


Mais d'une manière générale l'hygiène de la sphère ORL dans le cas de la rhinite est essentielle : la première étape est de procéder à un nettoyage des fosses nasales avec une eau de mer simple ( ou améliorée avec de l'aloe vera par exemple pour les personnes aux muqueuses fragiles ) ou du sérum physiologique afin d'éviter l'agglomération de tous les pollens et allergènes qui peuvent être présents sur vos muqueuses, ensuite vous pouvez mettre des gouttes nasales; certaines sont à visée traitante de l'écoulement ou de la congestion, d'autres permettront d'avoir un effet 'bouclier' sur les muqueuses de façon à ne pas rester en contact avec les allergènes. 

 

 

Si votre respiration est sifflante et que cela persiste après des traitements par ant-ihistaminiques et/ou des traitements localisés des yeux ou du nez, il faut consulter votre médecin traitant.

 

 

 

L'allergie et la maison :

 

Pour bien respirer dans votre maison n'oubliez pas de bien aérer pendant 10 minutes chaque jour, en complément vous pouvez utiliser des spray assainissants spécifiques anti-acariens ou diffuser des huiles essentielles adaptées.

 

 

 

 

 

 

 

Toute notre équipe vous souhaite, malgré ces petits soucis, de passer un très beau printemps, saison du renouveau et des premiers soleils de l'année !